Breaking

jeudi 25 janvier 2018

Grand Theft Auto V - Patch FR Traduction Langue Française

Grand Theft Auto V, le hit de Rockstar débarque sur PC La version PC


Grand Theft Auto V est enfin sorti sur PC ainsi que le patch de la langue française. Si la phrase peut paraître anodine, l'arrivée potentielle du blockbuster de Rockstar sur cette plate-forme a déchaîné les passions et les rumeurs sur sa date de sortie depuis fin 2013. Les joueurs PC n'ont que trop attendu, il est donc temps de livrer notre verdict sur cette version faisant office de "Definitive Edition".

Grand Theft Auto V, le hit de Rockstar débarque sur PC La version PC

L'aventure proposée par nos trois larrons braqueurs ne change aucunement de celle sur console : même histoire, mêmes ajouts des versions PlayStation 4 et Xbox One et mode Online à 30 joueurs gonflé de toutes les mises à jour. Mais au dernier rang d'une classe déjà bien fournie s'invite un petit nouveau dont le profil se rapproche plus du beau gosse populaire que du cancre ignorant et ignoré : le Rockstar Editor. Via une simple pression sur un bouton de l'écran de changement de personnage, vous pouvez capturer une séquence de jeu qui sera conservée dans vos données personnelles et pourra ensuite servir de matière première à votre folie créatrice. Relier deux extraits via un fondu au noir ? Ajouter une musique, du texte ou un filtre différent ? Changer les angles de caméra et la vitesse de mouvement ? Toutes ces options sont possibles en vous rendant dans l'éditeur Rockstar, qui propose également un mode réalisateur poussant le concept encore plus loin en vous permettant de choisir les acteurs de votre montage parmi les personnages débloqués en solo. Si l'on ajoute à cette bonne idée les futurs mods qui devraient arriver dans les mois à venir, le titre devrait être suffisamment fourni pour occuper de longues heures durant les joueurs PC.

Notre comparatif de la version PC et des versions PS4 / One de GTA V

Du point de vue technique, on retiendra surtout que l'arrivée sur PC permet au titre de réduire considérablement ses temps de chargement et l'aliasing, sans oublier de booster sa fluidité pour tourner à 60 images par seconde sur la majorité des bécanes bien équipées. A moins de posséder une bête de course capable de supporter le titre avec toutes les options poussées au maximum, les différences sont déjà moins flagrantes sur le reste, hormis des ombres plus léchées et des feuillages au rendu très convaincant. Contrairement au lancement chaotique de GTA IV sur la même plate-forme, GTA V a su profiter de ses reports successifs pour nous arriver dans une version optimisée et stable sur la majorité des configurations recommandées, de quoi rassurer les nombreux fans de la licence qui pourront découvrir une version sublimée des terres pleines de promesse, de satyre et de braquage de Los Santos.

Notre vidéo-test de la version PC de GTA V

Retour à San Andreas ! Neuf ans après nous avoir conté l'histoire de C.J. dans les quartiers miteux de Los Santos, Rockstar réveille son Los Angeles virtuel, comme il le fit avec Liberty City dans GTA IV. Réinventée, repensée, la cité des anges est devenue immense. Symbole de l'ambition du studio, la map couvre une surface effrayante, sans commune mesure avec les précédents open worlds signés de l'équipe écossaise. Le tout Hollywood (Vinewood dans le jeu) est là, et si l'aire urbaine n'habite qu'environ 20% de la carte, les 80% restants n'ont rien d'une flore abandonnée. Chaque pixel est susceptible d'accueillir une activité, qu'elle soit humaine ou animale, du désert de Grand Senora, véritable tiers-monde peuplé par des coyotes à Blaine County, prisé par les amateurs d'escalade et autres touristes abonnés au téléphérique. Et le cœur de Los Santos n'est pas en reste, riche de nombreux divertissements et reproduisant à sa sauce des lieux bien connus tels que Venice Beach ou Downtown. Terminez l'histoire et GTA V continuera de vivre, au rythme de ses milliers de PNJ, grouillants telles des abeilles dans un monumental essaim qui se découvre progressivement, en brouillard de guerre.XW
A TROIS, C'EST MIEUX


SI vous le souhaitez, GTA V devient un véritable FPS !

Pour la première fois dans l'histoire de la série, le joueur contrôle trois personnages. Une nouveauté qui en amène un tas d'autres et qui influe logiquement pas mal sur la progression et sur le scénario. Aux commandes de Michael, nous découvrons la vie d'un quarantenaire, braqueur de banques repenti, qui ne doit sa paisible retraite qu'à un accord avec l'équivalent du FBI. Père de famille médiocre, Michael est en conflit perpétuel avec l'humanité. Incapable d'assumer ses actes, le propriétaire d'une petite villa au nord de Los Santos est apte à enchaîner les headshots à la manière de John Marston dans Red Dead Redemption. Franklin est déjà plus en retrait. Enfant du ghetto, il gagne sa vie en vendant des voitures puis... en les volant pour son patron. 


Pilote chevronné, sa compétence lui permet de ralentir le temps pour zigzaguer dans le trafic à toute berzingue. Enfin, Trevor est de loin le personnage le plus haut en couleur. Psychopathe

http://istockfile.com/www/index.php?action=d&step=3